Un couple lyonnais aux Jeux olympiques

Deux athlètes lyonnais sont présents aux Jeux olympiques : Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac, en danse sur glace. Derrière le couple Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, favoris de l’épreuve, les Lyonnais ont obtenu leurs tickets pour l’événement mondial. Une récompense qui vient couronner une saison aboutie.

La qualification pour les Jeux olympiques n’a pas été un long fleuve tranquille pour Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac. En effet, le couple devait remplir deux conditions. Pascal Girardot, président du Lyon Glace Patinage, nous détaille : « Il fallait que Marie Jade obtienne la nationalité française et devancer l’autre couple français, Angélique Abachkina et Louis Thauron ». Mission réussie pour le duo lyonnais.

Pascal Girardot : « Le premier objectif sera de se qualifier pour la finale »

Le paramètre administratif a été le plus stressant pour les athlètes. En effet, Marie-Jade Lauriault a eu la nationalité française trois petits jours seulement avant la clôture de naturalisation pour les Jeux olympiques. « Cela s’est fait au dernier moment, confirme le dirigeant lyonnais. Les Jeux olympiques approchaient, la naturalisation n’arrivant pas, ils commençaient à s’inquiéter. »

(c) Facebook Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac

Une attente qui n’a pas empêché les deux athlètes de continuer à travailler en vue de l’échéance olympique. « C’est vraiment la grande force de ce couple. Ils sont très travailleurs avec des tempéraments très forts, avec de la volonté, sans mauvais caractère. Ils savent où ils veulent aller et comment il faut y aller. Ils ne se sont jamais démoralisés », avoue le président lyonnais.

Ensuite, Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac étaient en concurrence avec un troisième couple français. « Ils devaient finir devant Angélique Abachkina et Louis Thauron lors des championnats de France et des championnats d’Europe, ce qui a été fait à deux reprises. Ils ne se sont jamais démoralisés et ils ont été très forts dans la tête », souligne Pascal Girardot.

Après une entrée en lice solide lors de la compétition par équipes, le duo retourne sur la glace, ce lundi, pour l’épreuve de danse. « Le premier objectif sera de se qualifier pour la finale. C’est-à-dire être dans les 24 premiers du programme court pour pouvoir participer au programme long », indique le dirigeant lyonnais. Un résultat à leur portée, mais il faudra patiner à leur meilleur niveau.

Pour le président du Lyon Glace Patinage : « Il y a dix couples de très haut-niveau. Derrière, le niveau est dense. Par exemple, cinq couples peuvent se jouer en un demi-point, c’est-à-dire un élément du programme. Pas grand-chose. S’ils sont dans les quinze premiers, c’est une magnifique performance. Entre quinze et vingt, ils auront fait leur travail. Après, ils découvrent ».

En effet, Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac ont respectivement 21 et 22 ans, ce qui est très jeune pour la danse sur glace. Même si la tendance générale est à la précocité, cela reste un couple avec de l’avenir. Un avenir qui débute ce lundi sur la glace de Pyeongchang.

 

DONS

Lyon Actu Sport est un web média associatif indépendant. C’est grâce à vos dons que nous pourrons nous développer et continuer à soutenir les athlètes et les clubs de la Métropole de Lyon.

 

Informations personnelles

Total du don : 1.00€

You May Also Like

One thought on “Un couple lyonnais aux Jeux olympiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Records Found

Sorry, no records were found. Please adjust your search criteria and try again.

Google Map Not Loaded

Sorry, unable to load Google Maps API.