L’état d’esprit du Football Américain

Loin des strass et des paillettes du Super Bowl, les Falcons de Bron ont retrouvé les terrains du championnat de France de Football Américain ce dimanche. A Saint-Ouen-L’Aumône, double champion de France, l’équipe Elite lance sa saison. Une année espérée meilleure que la précédente. Surtout, le club lyonnais se bat avec des moyens limités pour développer un sport méconnu du grand public.

Malgré une place sportive de qualité au niveau nationale, l’équipe brondillante est confrontée à des dispositions précaires. « L’année dernière, on a eu la chance que Saint-Etienne nous prête un terrain et que les autres équipes jouent le jeu d’aller sur un autre terrain, parce que c’était compliqué », rappelle René Castillo. C’est l’esprit du Football Américain. Même si les équipes sont différentes, les protagonistes veulent porter leur sport et faire qu’il soit un peu plus médiatisé.

René Castillo : « On aime ce sport. On se lance à fond dedans. »

« Le Football Américain est un sport de contact, un sport de gagne terrain. On n’avance pas les uns sans les autres. Il y a un esprit d’équipe. Pendant la partie, c’est la guerre entre deux équipes. Mais après, cela ne nous empêche pas de boire un coup avec l’adversaire. Le but c’est de faire évoluer notre sport », souligne le responsable événementiel des Falcons Bron. Un sport encore trop peu médiatisé à leurs yeux et qui se pratique dans des circonstances délicates.

(c) Lyon Actu Sport

L’an passé, les Falcons Bron ont du se délocaliser pour jouer leur rencontre de championnat. «Nous avons dû jouer à St Étienne, lors du dernier match de la saison régulière. La commune de Bron n’a pas voulu nous laisser à disposition le stade habituel. C’est un manque de budget. On n’est pas assez porteur, comme le rugby qui a un nombre élevé de licenciés. Nous, on est 20 000 licenciés en France » indique le dirigeant lyonnais. En France, mis à part le Super Bowl, le Football Américain reste à la marge dans les médias.

Les bénévoles autour du club se démènent pour essayer de soutenir les joueurs et de faire vivre le club. Le membre des Falcons l’avoue : « On aime ce sport. Du coup, on se lance à fond dedans. On organise des événements. On a créé une Falcons Card, qui va nous permettre de financer notre saison, avec quelques partenaires. Les déplacements et les équipements coutent chers ». L’équipe devrait rentrer en Lyon Sport Métropole. Une étape importante, qui leur ouvrirait les portes sur beaucoup d’éléments.

Les joueurs s’entraînent au stade Léo Lagrange à Bron. « On joue à Bron, qui nous loue un terrain. Cette année, on a une petite subvention de Villeurbanne, du grand Lyon. On essaye de survivre. Mais une équipe qui a été plusieurs fois championne de France mérite d’avoir mieux », juge René Castillo. En attendant une éventuelle future reconnaissance, les athlètes continuent de pratiquer le Football Américain avec passion et détermination, motivés par la saison qui s’annonce.

 

DONS

Lyon Actu Sport est un web média associatif indépendant. C’est grâce à vos dons que nous pourrons nous développer et continuer à soutenir les athlètes et les clubs de la Métropole de Lyon.

 

Informations personnelles

Total du don : 1.00€

You May Also Like

2 thoughts on “L’état d’esprit du Football Américain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Records Found

Sorry, no records were found. Please adjust your search criteria and try again.

Google Map Not Loaded

Sorry, unable to load Google Maps API.