Saint Priest Rugby s’appuie sur la formation

Le Saint Priest Rugby évolue en Fédérale 2, quatrième division nationale française. Pour sa deuxième année à ce niveau, les Sang et Or se positionnent sur le podium provisoire du classement. Pour être performant, le club San-Priot s’appuie sur les centres de formation voisins. Un fonctionnement qui porte ses fruits.

La formation est un élément important pour les clubs amateurs. Par exemple, toutes les catégories, de l’école de rugby à seniors, sont représentés à Saint Priest. Cependant, la transition pour jouer en Fédérale 2 est plus complexe. Le président, Alain Tauleigne, confirme : « Pour un jeune joueur qui sort de Fédérale 2 ou de Fédérale 3, cela met du temps. Quelques-uns peuvent le faire mais ce sont des exceptions. Par exemple, deux ou trois sur un groupe de trente unités. »

Un partenariat avec le LOU Rugby

Le dirigeant de continuer : « Pour jouer en Fédérale 2, il faut être sorti des plus hauts niveaux de formation. Il faut être sorti de la formation du LOU ou de la formation de Bourgoin. Ou alors, avoir fait des matchs en Fédérale 3 et s’être aguerri. » Un processus long qui demande du temps et de la patience pour les jeunes joueurs

(c) Lyon Actu Sport

« La formation, c’est quelque chose qu’il faut que l’on creuse, sur laquelle il faut continuer à travailler. Mais surtout, il faut s’appuyer sur les meilleures formations françaises à côté de nous », détaille Alain Tauleigne. Le club San-Priot a mis en place un partenariat avec le LOU Rugby qui permet à l’équipe de récupérer des joueurs issus de centre de formation de haut-niveau.

L’objectif est de donner sa chance à des joueurs dans un créneau différent. « Ils pourront accumuler de la confiance, du temps de jeu et pouvoir se révéler. C’est cela qui fera la différence. On essaye de rechercher des gens en bonne intelligence. Aujourd’hui, notre effectif provient environ d’un tiers du LOU, d’un tiers de Bourgoin et d’un tiers de chez nous », décrit le président de Saint Priest.

Le club lyonnais a un partenariat avec le LOU Rugby, pensionnaire de top 14. Cela se traduit par des échanges de joueurs dans les deux sens : « des joueurs de chez nous partent au LOU lorsqu’ils ont les capacités. On ne fait pas de blocage, au contraire, on est ouvert. Dans le sens contraire, on récupère des joueurs qui sortent de leurs filières 16 ans – 18 ans – 21 ans et qui continuent leurs cursus rugbymen chez nous. » Cela permet à Saint Priest de pouvoir évoluer à ce niveau et aux joueurs d’évoluer et de pouvoir percer par la suite.

 

DONS

Lyon Actu Sport est un web média associatif indépendant. C’est grâce à vos dons que nous pourrons nous développer et continuer à soutenir les athlètes et les clubs de la Métropole de Lyon.

 

Informations personnelles

Total du don : 1.00€

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Records Found

Sorry, no records were found. Please adjust your search criteria and try again.

Google Map Not Loaded

Sorry, unable to load Google Maps API.